Mise en place de plan d’évacuation dans un rayon de 150 km autour de Sens

Parce qu’il est obligatoire de disposer de plans d’évacuation, notre entreprise Arli Extincteurs se charge de leur mise en place et de tous les impératifs liés à ces plans d’évacuation.

Le plan d’évacuation doit être testé au moins tous les 6 mois à travers des exercices d’évacuation aussi appelés exercices incendie. L’intérêt de ces tests réguliers est de permettre au personnel de votre établissement de se familiariser avec les gestes et comportements à adopter en cas d’évacuation, de découvrir les différentes alarmes incendie installées dans les locaux. Ce type d’exercice a également comme intérêt de permettre au personnel de prendre connaissance des espaces d’attente sécurisés et autres refuges ainsi que des issues de secours et points de rassemblement.

Tester vos plans d’évacuation permet de les éprouver, et ainsi en vérifier la performance. C’est également un bon moyen de vérifier le bon fonctionnement de vos infrastructures anti-incendie ainsi que l’assimilation des consignes par le personnel.

Les exercices d’évacuation doivent être soigneusement consignés dans un registre tenu à la disposition de l’inspection du travail.

Les éléments obligatoires pour les plans d’évacuation

L’affichage de certains éléments au sein de votre entreprise est obligatoire.

Il est, par exemple, indispensable d’afficher au niveau de l’entrée principale de votre établissement, le plan d’intervention également appelé plan pompier. C’est lui qui donne toutes les informations indispensables à l’intervention des secours.

L’affichage des consignes de sécurité est également obligatoire, son contenu est réglementé par l’article R4227-38 du Code du travail.

La consigne de sécurité incendie indique :

1° Le matériel d’extinction et de secours qui se trouve dans le local ou à ses abords.

 2° Les personnes chargées de mettre ce matériel en action.

 3° Pour chaque local, les personnes chargées de diriger l’évacuation des travailleurs et éventuellement du public.

 4° Les mesures spécifiques liées à la présence de personnes handicapées, et notamment le nombre et la localisation des espaces d’attente sécurisés ou des espaces équivalents.

5° Les moyens d’alerte.

 6° Les personnes chargées d’aviser les sapeurs-pompiers dès le début d’un incendie.

 7° L’adresse et le numéro d’appel téléphonique du service de secours de premier appel, en caractères apparents.

 8° Le devoir, pour toute personne apercevant un début d’incendie, de donner l’alarme et de mettre en œuvre les moyens de premier secours, sans attendre l’arrivée des travailleurs spécialement désignés.